Menu haut

Dans les journaux

Le Gaulois


 La centenaire du Président

La centenaire du Président.

La ville du Havre vient de perdre une habitante célèbre, et M. Félix Faure une amie de vieille date.

Il s'agit de Mme Victorine-Sophie Senecal, décédée dans sa cent-cinquième année elle était née le 4 septembre 1793.

Elle avait eu cent ans, par conséquent, en 1893, et l'on se souvient d'un petit épisode qui marqua ce moment-là.

M. Félix Faure venait d'être réélu député depuis quelques jours, et Mme Senecal, alors encore agile, s'en fut, le jour même de son centenaire, à la villa de la Côte, féliciter le député, entourée de trois enfants, sept petits-enfants et dix-neuf arrière-petits-enfants, sur lesquels douze étaient électeurs dans la circonscription même de M. Félix Faure t

Bref, la brave femme pouvait dire avec raison qu'elle avait grandement contribué à faire ce député et, par conséquent, un président de la république.

Depuis, d'ailleurs, Mme Senecal était demeurée légendaire. On l'appelait au Havre « la centenaire du Président ». Et souvent Mme Félix Faure et Mlle Lucie Faure allèrent la visiter, lors de leurs passages au Havre.

La nouvelle du décès a été d'ailleurs télégraphiée du Havre à l'Élysée.

Le Gaulois — 22 décembre 1897
 LA MURAILLE DE CHINE -- 12 février

LA MURAILLE DE CHINE

On s'occupe beaucoup en ce moment au Palais-Bourbon de la condition des étrangers résidant en France. Déjà on les a astreints à des déclarations de séjour que l'on n'exigeait pas autrefois. Un projet ministériel tend à sanctionner cette obligation par des pénalités assez sévères. Mais certains députés vont plus loin ils demandent, les uns, que l'on n'admette les immigrants, temporaires ou non, aux frontières que sur la production de pièces établissant leur moralité; les autres, qu'on les frappe d'une taxe fiscale.

Nous trouvons que nos législateurs s'engagent par là dans la voie de l'arbitraire et d'u particularisme imprévoyant. Que l'on arme nos fonctionnaires et nos officiers de police de tous les pouvoirs nécessaires pour exercer une surveillance efficace sur le mouvement des voyageurs à l'entrée de la France, et même sur la masse des artisans ou des ouvriers qui viennent chez nous chercher du travail ou tenter la fortune, rien de mieux. Mais isoler la France du reste du monde par une restriction du droit que les honnêtes gens et même les autres ont d'y pénétrer, ne trouvez-vous point cela excessif ?

Si les étrangers commettent des délits sur notre territoire, nous avons, Dieu merci, assez de magistrats et dé gendarmes pour les réprimer et lès punir; mais entourer notre pays d'une barrière morale qui en prohiberait l'accès, c'est contraire à nos traditions, à notre génie de nation franche et ouverte c'est imiter la Chine, à laquelle, sans le savoir, nous nous efforçons de ressembler de plus en plus. La fameuse muraille, moins efficace et résistante d'ailleurs qu'un règlement administratif, n'a pas sauvé la Chine des invasions ni des révolutions intérieures, mais elle a contribué à la figer dans cette immobilité stupide dont elle se meurt.

Avec des mandarins et nous en avons de toutes les couleurs sous le nom de fonctionnaires avec l'abus des examens et le culte des diplômes qui fleurissent aussi chez nous, un peuple a tout ce qu'il faut pour périr par l'inaction. La construction de la muraille prohibitive complèterait le système. Défions-nous-en restons un peuple accessible, sociable, ouvert aux échanges et aux relations d'affaires qui amènent les échanges et les renouvèlements d'idées, et, au lieu de nous enfermer dans une cellule ou dans une cave, ouvrons les portes et les fenêtres toutes grandes pour laisser entrer l'air, la lumière et la liberté.

Le Figaro - 12/02/1897
Séparation CHRONIQUE DE L'ÉLÉGANCE

CHRONIQUE DE L'ÉLÉGANCE

La pendule phonographe est le dernier cri du progrès. Ce n'est plus la sonnerie intermittente dont il faut soigneusement recueillir les sons qui annoncent l'heure, mais une voix nette et distincte. Le mécanisme remporte également une petite figure qui, à l'heure fixée, apparaît pour prononcer « Diner est servi ». Pour finir la soirée, la même figure apparaît de nouveau et formule: « Messieurs et mesdames, il est l'heure de se coucher. Bonsoir. » Cette dernière façon d'abréger une soirée est particulièrement utile aux maîtresses de maison qui, la plupart du temps, hésitent à donner le signal du départ. A quand la pendule des gens distraits qui leur rappellera leurs occupations à heures fixes, et la pendule conscience destinée à nous guider dans le chemin de la vertu ? Des mécanismes délicats et perfectionnés, capables d'accomplir une œuvre morale aussi élevée, mériteraient la plus grande admiration.

Le Gaulois — 26 septembre 1897
Séparation CHRONIQUE INDUSTRIELLE - La destruction des pierres - Le Matin – 9 janvier 1897

CHRONIQUE INDUSTRIELLE

La destruction des pierres.

Le choix des matériaux dans une construction doit être une des principales préoccupations de l'architecte. La nature du bois, la composition des pierres, la constitution du fer doivent être examinées avec soin pour obtenir la solidité, la résistance et la durée des habitations.

Au bois et à la pierre, qui avaient servi jusqu'en ces dernières années à constituer l'ossature d'un bâtiment, est venu se joindre le fer qui, progressivement, tend à les suppléer, si ce n'est à les supplanter. L'ancienne école a manifesté pendant longtemps une répugnance à l'employer. Elle prétendait que l'expérience n'avait point consacré toutes les qualités qu'on prêtait à ce rival puissant, tandis que des monuments datant de plusieurs siècles attestaient la valeur du bois et de la pierre. Toutefois, il a fallu suivre l'impulsion du progrès et adopter les méthodes de la nouvelle école.

En recherchant les pierres de bonne qualité, on été conduit à rechercher leur formation géologique et à déterminer leur composition. Tel calcaire d'une dureté très suffisante, tel schiste très résistant au sortir de la carrière, arrivait à se désagréger rapidement au contact de l'air.

Souvent, on a attribué à la gélivure la destruction des pierres dont la cause était d'en ordre tout diffèrent. Une réaction chimique peut se produire en présence de l'eau et du mortier et amener l'émiettement de la pierre.

Il n'est pas rare de rencontrer des calcaires renfermant de l'argile, qui, par leur cuisson, donneraient un ciment de bonne qualité. Exposés à l'air, ils se délitent peu à peu.

Les schistes imprégnés de sulfure sont toujours dangereux. Au contact de l'air humide, il se forme du sulfate de fer qui gonfle toute la masse de maçonnerie et en amène rapidement la destruction.

La présence du soufre dans les matériaux de construction doit toujours les rendre suspects. Il peut arriver que la conservation de la pierre en renfermant ne soit pas altérée lorsqu'elle est isolée, mais au contact du mortier elle se décompose. Le gypse cristallisé en fer de lance se conserve assez bien à. l'air et à l'humidité. Mais il n'offre aucune résistance lorsqu'il se trouve au contact de calcaires magnésiens. On voit apparaître aussitôt des efflorescences blanches qui indiquent qu'une double décomposition est intervenue entre le gypse et le calcaire. Il s'est formé du sulfate de magnésie; au détriment du -plâtre.

Il importe donc de déterminer la composition chimique des matériaux que l'on emploie et de se rendre compte des réactions subséquentes qui peuvent survenir en présence de l'eau, de l'air et du mortier. En examinant la structure de la pierre, on reconnaîtra si elle est homogène ou si elle présente des cristaux enchâssées dans une l'action de l'air ou de la gelée.

Cette étude scientifique doit être poursuivie avec une scrupuleuse attention, lorsque l'on veut avoir de bonnes constructions. Il ne suffit pas d'admettre que les carrières exploitées ont toujours fourni d'excellents matériaux pour se croire l'abri de toute recherche.

La nature des bancs varie d'un étage à l'autre; il y a donc intérêt à s'assurer que la constitution géologique est toujours de même formation.

Le Matin – 11 janvier 1897
Séparation DISTINCTION - APENTA

DISTINCTION

II y a fagots et fagots. Il y a de même eaux purgatives et eaux purgatives. Mais pour ces dernières le choix est plus délicat, car de leur emploi dépend la santé, notre bien le plus précieux. C'est se tromper grossièrement que de croire qu'il suffit à une eau du purger pour être bonne. Il lui faut évidemment débarrasser l'intestin, mais elle doit, de plus, éliminer et neutraliser les principes morbides que celui-ci peut contenir. C'est le cas de l'Eau Apenta qui, la plus riche en sulfate de magnésie, est la seule où se trouvent aussi en solution les sels de lithine, de fer, etc., composés qui produisent une influence très heureuse sur nos organes.
Le rapport de l'éminent professeur Pouchet prouve surabondamment la supériorité de l’Apenta sur les autres eaux purgatives.
Voici du reste en quels termes il s'explique
« C'est une eau constante dans sa composition. La prédominance du sulfate de magnésie, la présence du fer, du lithium, du bicarbonate  de soude, les traces de brome, de bore, de fluor et de thallium sont autant d'avantages qui appellent sur cette eau purgative l'attention des thérapeutes et la recommandent aux médecins. »

Séparation La poudre Rogé

La poudre Rogé

On peut la conserver indéfiniment chez soi; on peut l'emporter avec soi en  voyage; elle est toujours prête à servi  quand on en a besoin. Aussi n'hésitons-nous pas à la recommander comme le meilleur des purgatifs, d'autant plus que sa formule a été approuvée par l'Académie de Médecine de Paris. -9, rue du  4-Septembre, Paris, et toutes Pharmacies.

Séparation

Liebig

Séparation

czar

Séparation

malles

Séparation

vin aroud

Séparation AVIS ET  COMMUNICATIONS

AVIS ET
COMMUNICATIONS

Voulez-vous traverser victorieusement les épidémies et, en particulier, la désastreuse influenza ? Suivez le conseil du Dr Burggraëve, et tenez-vous le corps libre. Que de maux on a évité par le seul emploi du Sedlitz dosimétrique granulé qu'il faut se garder de confondre avec le sedlitz du commerce. Exigez donc toujours le Sedlitz Numa Chanteaud avec le portrait du Dr Burggraëve sur le flacon carré (2 fr. le flacon; 1 fr. le 1/2 flacon).

Séparation

Cycles Forward

Séparation

Moustaches Rateau

Séparation

Graphophone

Séparation

Liebig

Séparation

Liebig

Séparation

Cycles Forward

Séparation

Cycles Forward

Séparation

Cycles Forward

Séparation L'écalrage électrique - Figaro 20/12/97

L'éclairage électrique.

Parmi les diverses applications de l'électricité, il en est une des plus coquettes, celle de l'éclairage par des lampes gracieusement disposées sur des branches de bronze, soutenues par de ravissantes statuettes. Frédéric Goldscheider, dans ses galeries de l'avenue de l'Opéra, à l'angle de la rue des Petits-Champs, expose une splendide collection de terres polychromées et bronzes, dont le cachet artistique est encore doublé de par cette nouvelle intervention de la fée Electricité.

Le Figaro - 20 décembre 1897

Séparation

Cycles Forward

Séparation

Hammam

Séparation Les vieilles fausses dents sont en vérité encombrantes

Les vieilles fausses dents sont en vérité encombrantes, car elles ne peuvent servir ni à leur ancien propriétaire, ni à personne autre. On ne peut pas les donner et on hésite à les jeter, vu qu'elles vous ont coûté fort cher. A cette difficulté, une maison anglaise a trouvé une solution. Vous n'avez qu'à expédier par la poste ces intimes mises à l'écart à MM. R. D. et J. B. Fraser, 5, rue Jehan-Véron, à Dieppe, ils vous remettront soit un chèque du montant le plus élevé que l'on pourra donner, ou l'estimation, et si le prix offert ne vous convient pas, les objets vous seront retournés. Pourquoi conserver de telles choses quand vous pouvez en faire de l'argent si facilement ?



menu-bas