Menu haut
sans titre 1
Flash janvier

 10 novembre

Mercredi
10 novembre 1897

LA SANTE DU PRINCE
DE BISMARCK

BERLIN, 10 novembre. Les dépêches de Friedriehsruh signalent que les douleurs rhumatismales du prince de Bismarck ont augmenté et qu'elles sont accompagnées d'insomnie.

Le malade garde la chambre.

Le professeur Schweninger est arrivé cette nuit à Friedrichsruh.


LES ALLEMANDS EN NOUVELLE-GUINÉE

BERLIN, 10 novembre. La Compagnie de la Nouvelle-Guinée apprend que les deux indigènes de Buka accusés d'avoir assassiné MM. Efaler et Behring ont réussi à s'échapper de leur prison. Ils ont tué d'un coup de feu le capitaine du district, M. Hagen, qui s'était mis à leur poursuite.

Le 18 août, des indigènes amis ont mis à mort les deux fugitifs et ont apporté leurs têtes à Stephansort.


LES ESSAIS DU « CASSARD »

CHERBOURG, 10 novembre. Les essais de vingt-quatre heures du Cassard, à la moyenne de 6,100 chevaux, ont réussi. La consommation est de 728 grammes par cheval. La moyenne des tours de vitesse est de 120, et la moyenne des nœuds, 17 1/2.

100,000 VIES enlevées par les maladies contagieuses pourraient être annuellement sauvées par l'usage rationnel du SANITAS, le désinfectant naturel par excellence. Le SANITAS (liquide ou en poudre),garanti non vénéneux et ne tachant pas le linge, est le produit le plus populaire chez nos voisins les Anglais, nos maitres dans toutes les questions d'hygiène. Demander circulaire à la Pharmacie Midy, 113, faubg St-Honoré, Paris.

La première voilure automobile ayant circulé en France n'est pas une Benz d'origine allemande, mais bien une Lenoir, d'origine bien française, qui circula en 1860 à Paris.
M. Lenoir, avec M. Marinoni, créa, vers cette époque, le premier moteur à gaz.
A TRAVERS PARIS

menu-bas