Menu haut
sans titre 1

 10 novembre

Mercredi
10 novembre 1897

LA SANTE DU PRINCE
DE BISMARCK

BERLIN, 10 novembre. Les dépêches de Friedriehsruh signalent que les douleurs rhumatismales du prince de Bismarck ont augmenté et qu'elles sont accompagnées d'insomnie.

Le malade garde la chambre.

Le professeur Schweninger est arrivé cette nuit à Friedrichsruh.


LES ALLEMANDS EN NOUVELLE-GUINÉE

BERLIN, 10 novembre. La Compagnie de la Nouvelle-Guinée apprend que les deux indigènes de Buka accusés d'avoir assassiné MM. Efaler et Behring ont réussi à s'échapper de leur prison. Ils ont tué d'un coup de feu le capitaine du district, M. Hagen, qui s'était mis à leur poursuite.

Le 18 août, des indigènes amis ont mis à mort les deux fugitifs et ont apporté leurs têtes à Stephansort.


LES ESSAIS DU « CASSARD »

CHERBOURG, 10 novembre. Les essais de vingt-quatre heures du Cassard, à la moyenne de 6,100 chevaux, ont réussi. La consommation est de 728 grammes par cheval. La moyenne des tours de vitesse est de 120, et la moyenne des nœuds, 17 1/2.

Le mois de juillet favorise les premières ascensions aux glaciers et aux pics de l'Engadine. Aussi le Maloja-Palace, devenu le centre élégant de cette splendide nature alpestre, est-il plein de touristes accourus des points les plus opposés. Dans cet établissement modèle, la Compagnie internationale des Grands Hétels offre une hospitalité é laquelle il ne manque rien de ce qui constitue aujourd'hui le vrai confort et le bon gout.
On peut s'y installer pour un ou deux mois, sans regretter jamais le mouvement des villes.

La loi autorisant les femmes à être témoin dans les actes d'état-civil et les actes notariés date du 7 décembre 1897.
A TRAVERS PARIS

menu-bas