Menu haut
sans titre 1

24 décembre

Vendredi
24 décembre 1897

Le Tout-Paris

L'Annuaire si connu, si apprécié de la société parisienne, le Tout-Paris, vient de faire paraître son édition de 1898, édition revue, corrigée avec soin, et augmentée de plus de 150 pages.

Pour répondre aux besoins de son élégante clientèle, de nombreuses améliorations ont été apportées dans cette publication : plans de Paris en couleurs, des professions libérales, indication des cercles dont font partie les personnes appartenant au high-life, numéros téléphoniques, etc., etc., qui viennent s'ajouter aux nombreux renseignements publiés déjà par cet Annuaire.

Le Tout-Paris sera donc de plus en plus indispensable à tous les Parisiens.


La Rose+Croix kabbalistique est en deuil. Son grand maître, M. Stanislas de Guaita, vient de mourir, à peine âgé de quarante ans, en son château d'Yeuse en Alsace.

M. de Guaita fut, dans le principe, un poète charmant qui chantait les roses et l'amour; un beau jour, il se réveilla kabba et, dès lors, publia »de gros ouvrages très savants et très sérieux. On se souvient de ses démêlés avec le Sâr Pela et. Jules Bois.

C'est probablement le docteur Encausse, connu sous le nom de Papus, qui succèdera à M. Stanislas de Guaita en qualité de grand maître de la Rose + Croix kabbalistique. L'élection, d'ailleurs, n'aura pas lieu avant quelques mois.


Nos ancêtres, après avoir détruit la Bastille, voulaient qu'en disparût même le souvenir.

Nous nous attachons au contraire à le perpétuer, et ceux qui nous suivront nous sauront gré du petit travail que font en ce moment d'habiles paveurs municipaux, artistes en mosaïque des rues, qui sur la place de la Bastille retracent la place de l'ancienne prison. On a commencé hier, en effet, à refaire, en dalles de granit les limites de la Bastille, tracées primitivement en porphyre et que les passants avaient usées jusqu'à les effacer presque complètement.


MÊME A GRANDE MALADIE
BONNE MÉDECINE REMÉDIE

Ne vous laissez pas gagner par le fléau, prévenez la maladie avant d'être atteint par l'affaiblissement du sang. Pour cela faites usage, sans tarder, du délicieux sirop de Sœur Louise, des Filles de la Charité, tonique, reconstituant, éminemment assimilable, dont l'action prompte et énergique assure la guérison de l'anémie. Exiger le nom de Sœur Louise sur le flacon, seule garantie de l'authenticité du produit.

Poulain, pharmacien, 9, rue Laffitte, Paris, toutes pharmacies et couvent des Filles de la Charité, 159, rue de l'Université, Paris.


Pour remercier le public du succès, extrêmement flatteur, que les sympathies générales ont fait à la récente inauguration de ses nouveaux magasins, le directeur du Petit Saint-Thomas a décidé que la distribution des jolies primes offertes à tout acheteur serait continuée, pour Paris et la province. De plus, l'acquisition de l'Agenda-Foyer 1898 donnera droit à un portrait photographique exécuté gratuitement, selon le goût de la personne, par la Société artistique des portraits en couleurs.

Ces charmantes surprises, jointes aux attraits de l'Exposition spéciale des Étrennes, qui commence demain, vont attirer une affluence énorme dans le bel immeuble nouvellement édifié du Petit Saint-Thomas. 


On n'ose quelquefois pas offrir un objet utile, alors qu'il serait si bien reçu ! Ainsi, aujourd'hui que le luxe des appartements se développe de plus en plus, un éventail Louis XVI, dont les feuilles de bronze doré se .déplacent si gracieusement devant le feu, ou encore un écran doré style Louis XV, se peut envoyer parfaitement en cadeau familier.

Ces très jolis articles, ainsi que tous ceux concernant la cheminée chenets, galeries, landiers, existent en un choix aussi complet qu'avantageux dans les vastes magasins des établissements Allez frères, dont le catalogue est déjà précieux à consulter.


A tous les âges et dans toutes les situations on peut faire usage du quinquina Dubonnet comme apéritif et tonique. Dans grand nombre de familles il remplace définitivement le vermout et le madère, et déjà on le voit figurer en tête des menus des grands dîners.

Attendons-nous à lui voir donner bientôt la consécration officielle qu'il mérite à tous les égards.


PLAISIRS DE LA SOIRÉE

C'était jadis un plaisir réservé à de rares élus que de passer une bonne soirée à lire au coin du feu. Maintenant, ce plaisir est à la portée de tout le monde. Plus de fatigue, plus de nuages devant les yeux la lecture est devenue un charme exquis, grâce aux merveilleux verres isométropes, dont le seul dépôt à Paris est chez le savant opticien Fischer, 19, avenue de l'Opéra.

Rencontré dans les environs de la Celles-Saint-Cloud, un de nos sportsmen les plus en vue conduisant un petit Éclair de la Maison Parisienne, voiturette ravissante et d'un goût parfait.

Le Président de la République qui rentrait à Paris le 28 mars au matin, à huit heures et demie, par la gare Montparnasse, était salué à son arrivée par l'amiral Besnard, ministre de la marine; le général Billot, ministre de la guerre; MM. Mersey, chef du cabinet de M. Méline, représentant le président du Conseil absent Crozier, directeur du protocole Blondel, chef du secrétariat particulier du Président de la République; Blanc, directeur de la sûreté générale; Lépine, préfet de police, etc.
A TRAVERS PARIS

menu-bas