Menu haut
sans titre 1

 5 décembre

Dimanche
5 décembre 1897

Par 313 voix contre 65, la Chambre a voté hier l'ordre du jour suivant :

« La Chambre, respectueuse de l'autorité de la chose jugée, s'associant à l'hommage rendu à l'armée par le ministre de la guerre, approuvant les déclarations du gouvernement et flétrissant les meneurs de la campagne odieuse pour troubler la conscience publique.

Passe à l'ordre du jour. »


DISPARITION
D'UN GARÇON DE RECETTES

On a pu établir que la dernière traite que Lamarre a présentée le 30 novembre l'a été au concierge de l'hospice de Bicêtre, qui lui a dit d'aller à son domicile particulier, rue Bobillot où sa femme en solderait le montant.

Mais comme cette rue ne se trouvait pas sur son itinéraire immédiat, le garçon de recettes n'aura pas modifié sa route et se sera rendu, rue d'Ay chez un horticulteur, où il devait encaisser un effet. Pour cela, il a dû suivre un chemin désert qui conduit, de l'hospice d'Ivry au fort de Bicêtre.

C'est là, sans doute, que Lamarre a été assassiné. L'horticulteur chez lequel il se rendait n'a pas reçu sa visite.

Si on admet cette hypothèse, les assassins ont emporté le corps de leur victime et l'auront jeté dans une carrière du voisinage.

On se demande comment ces assassins ont eu l'audace d'accomplir leur crime en plein jour, à deux heures de l'après-midi, sans craindre d'être rencontrés avec leur lugubre fardeau.

Ainsi que nous l'avons dit, Lamarre devait avoir sur lui une vingtaine de mille francs.

M. Josse, juge d'instruction, a été chargé de poursuivre l'enquête. Ce magistrat s'est rendu hier à Bicêtre.


Des «  tambours », s.v.p.

Il paraît que la petite gare du Luxembourg, mesquinement installée à l'angle du boulevard Saint-Michel et de la rue Gay-Lussac, est un foyer de coryzas et de fluxions de poitrine. On y prend tout autant de bronchites que de trains, et, pour éviter les premières, il faut se réfugier hâtivement dans les seconds, tellement le vent souffle en tempête à travers les salles d'attente.

Un de nos lecteurs se plaint véhémentement à nous de cet état de choses; il demande l'installation de « tambours » aux portes d'entrée, ce qui, n'entraînerait pas, pour la Compagnie d'Orléans, une bien grosse dépense et éviterait aux nombreux voyageurs qui circulent sur la ligne de Sceaux le désagrément de subir dans les compartiments leurs mutuelles tousseries.


Une curieuse application du cinématographe a été faite mercredi à la Société astronomique par M Camille Flammarion, qui a fait voir, par ce procédé, la terre tournant sur elle-même au milieu du ciel étoile.

M. Flammarion se propose de faire reproduire, .dans une prochaine séance, toujours par le même système, le mouvement de translation de la terre dans l'espace, la rotation du Soleil avec ses taches, de Jupiter avec ses bandes, de Mars avec ses mers et ses canaux, et de phénomènes tels que le mascaret et les éclipses.


A l'occasion du cinquantième anniversaire de l'entrée au service du général Billot, les membres du cabinet Méline ont offert au ministre de la guerre un superbe bronze et à Mme Billot une magnifique corbeille de fleurs.


A la suite des paroles que M. Millerand a prononcées à la séance d'hier, M. Joseph Reinach, se jugeant offensé, a chargé MM. François Deloncle et Bastid, députés, de demander une réparation par les armes au député de la Seine. M. Millerand a mis les témoins de M. Reinach en rapport avec MM. Gérault- Richard et Viviani.

Une rencontre a été décidée. Elle aura lieu aujourd'hui. L'arme choisie est le pistolet.


NOS YEUX.

Voir plus clair, plus net sans aucune fatigue pour les yeux, améliorer sa vue et la conserver au delà des limites ordinaires, tels sont les merveilleux résultats garantis à tous ceux qui se servent des incomparables verres isométropes. Ces améliorations inappréciables sont la suite de la découverte des nouvelles matières optiques qui ont constitué l'immense progrès reconnu par les plus éminentes autorités scientifiques du monde entier. Les verres isométropes sont en vente uniquement à Paris chez Fischer, 19, avenue de l'Opéra. Prix 6 fr. la paire, franco.


CADEAUX DE MARIAGE OU DE NOUVEL AN

Les clients de la maison de bijouterie « A la Gerbe d'or » ont déjà, en octobre dernier, bénéficié du souvenir offert par cette maison propos de son centenaire commercial. Durant ce mois de décembre, c'est un bel agenda de maison qui sera donné à chaque acheteur. Rappeler les jolis modèles de bijoux, d'orfèvrerie exposés 86, rue de Rivoli, rendra donc service au public.

Pour les commandes en province, une carte postale, adressée à M. Chapus, 80, rue de Rivoli, fait recevoir franco un grand Catalogue illustré.

L'INVULNÉRABILITÉ
Aux approches de l'automne, il est bon de prendre quelques mesures préventives contre les rhumes, coryzas, maux de gorge, etc.
Ou s'en préserve à coup sur en aspirant chaque matin un peu d'eau de Bi-Borax tiède.
Par l'usage constant de cette précaution si simple, les muqueuses deviennent à peu prés invulnérables.
On trouve le Bi-Borax oriental chez tous les épiciers.

Le 24 mai 1897, on apprenait que Mgr de Cabrières, évêque de Montpellier, qui devait prêcher à Notre-Dame, le jour de la fête de Jeanne d'Arc, le panégyrique de l'héroïne, a fait savoir au cardinal Richard qu'il ne pourrait pas tenir son engagement.
A TRAVERS PARIS

menu-bas