Menu haut
sans titre 1

 26 novembre

Vendredi
26 novembre 1897

DINER ET SOIRÉE A L'ÉLYSÉE

Cent couverts au diner donné, hier soir, à l'Élysée, par le président de la République et Mme Félix Faure en l'honneur de; membres des conseils supérieurs et des commissions supérieures de classement de la guerre et de la marine.

Mme Félix Faure avait à sa droite le général Billot, ministre de la guerre, et à sa gauche l'amiral Besnard, ministre de la marine le président de la République avait à sa droite le général Davout, grand-chancelier de la Légion d'honneur, et à sa gauche le général Saussier, gouverneur militaire de Paris.

Parmi les autres invités, les généraux de Négrier, Coiffe, Cailliot, Jamont, Renouard, de France, Brugère, Mercier, Duchesne, Toulza, Maillard, Arnoux, commandant les Invalides; de Saint-Germain, commandant la place de Paris; les amiraux Sailandrouze de Lamornaix, Barrera, Gervais, Rieunier, Cavelier de Cuverviile, Brown de Colstoun, le général Freedericksz, de l'ambassade de Russie, etc.


Un service d'actions de grâces sera célébré, ce matin, à l'église de la rue Daru à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de l'impératrice douairière de Russie.


En attendant qu'elle soit admise à exercer son talent oratoire devant les tribunaux parisiens, Mlle Jeanne Chauvin se contente provisoirement de faire preuve d'éloquence dans les environs de la capitale.

Ceux qui ont le désir de voir et d'entendre l'aspirante togata n'ont qu'à se rendre, dimanche prochain, à la mairie du Perreux, où la jeune doctoresse parlera sur a Lamartine et l'éducation du peuple

Un sujet forcément « chauvin ».


Le jury chargé d'examiner les projets envoyés au concours pour le palais de l'Armée et de la Marine à L'Exposition de 1900 a rendu son jugement dans l'après-midi d'hier. Ainsi que nous l'avions lait prévoir, il a décerné le premier prix à MM. Aubertin et Umbdenstock.


Une dépêche de Cannes annonce là retour à Paris de M. Castelin, député de l'Aisne, sur la santé duquel, comme nous l'avons dit, des bruits inquiétants avaient couru.


Retenu par son indisposition, M. Méline, président du conseil, se fera représenter, dimanche prochain, par M. Vassilière, directeur de l'agriculture, à l'inauguration, à Melun, de la statue de Pasteur élevée par les soins du comité des agriculteurs de Seine-et-Marne et des médecins vétérinaires français.


A la séance d'hier à l'Académie française, MM. Pailleron, Mézières, Sully Prudhomme et Jules Lemaître ont été désignés comme membres de la commission chargée d'entendre la lecture du discours que M. André Theuriet, élu en remplacement d'Alexandre Dumas, doit prononcer le 9 décembre, lors de sa réception et de la réponse que M. Paul Bourget doit faire au récipiendaire.


LE ROI LÉOPOLD

Bruxelles, 26 novembre. Le roi, qui se, trouve au château de Laeken, est légèrement atteint de la grippe. Il garde la chambre, mais son état n'offre rien d'inquiétant.


Émouvant sauvetage.

Un incendie se déclarait, hier soir, au numéro 97 de la rue de Paris, à Clichy. Tandis qu'on allait prévenir les pompiers, des appels déchirants partirent d'une mansarde. La fumée rendait l'étage inaccessible. Cependant un jeune homme, M. Lambert, et une locataire de la maison, Mme Delpuron, se portèrent courageusement, vers la mansarde, où, après avoir ouvert la porte, ils trouvèrent, une vieille femme, Mme Catherine Ronsin, qui, au milieu de la chambre, les jupons et la-chemise en flammes, se tordait dans d'atroces douleurs.

M. Lambert et Mme Delpuron jetèrent sur la malheureuse tout ce qu'ils purent trouver de couvertures et parvinrent ainsi à éteindre le feu.

Mme Ronsin a été transportée à l'hôpital Beaujon; on désespère de la sauver. Quant à M. Lambert et à Mme Delpuron, ils ont été blessés tous deux assez grièvement.


Qui aurait cru, il y a quelques années, pouvoir emporter toute une caisse d'eau minérale dans une bonbonnière ! C'est pourtant le miracle réalisé aujourd'hui par tous les chasseurs, touristes ou autres voyageurs en emportant sur soi un flacon de ces comprimés de Vichy si peu volumineux et si commodes pour transformer en un clin d'œil toute eau potable ordinaire en une excellente eau digestive gazeuse.


Conseil pratique


Ne faites point le choix d'une poudre de riz, mesdames, avant d'avoir essayé la poudre de riz « La Madone », la seule poudre donnant au teint le velouté de la pèche, l'éclat des roses et préservant la peau des boutons, tâches et dartres qu'occasionnent parfois les poudres ordinaires. On trouve chez tous les parfumeurs la poudre de riz « La Madone ». Vente en gros, 26, rue d'Enghien.

Le 24 mai 1897, on apprenait que Mgr de Cabrières, évêque de Montpellier, qui devait prêcher à Notre-Dame, le jour de la fête de Jeanne d'Arc, le panégyrique de l'héroïne, a fait savoir au cardinal Richard qu'il ne pourrait pas tenir son engagement.
A TRAVERS PARIS

menu-bas