entete


UNE ÉVOCATION DU 13ÈME ARRONDISSEMENT DE 1860 AUX ANNÉES 30

sans titre 1

SAVIEZ-VOUS QUE...

La rue située entre la rue du Château des Rentiers et la rue Nationale fut dénommée rue Deldroux, en 1888.
Deldroux était un canonnier qui, en 1871, préféra, mourir que de rendre sa pièce.


Selon un article du Figaro du 29 août 1905, le 13e arrondissement comptait alors 938 jardins privés.


Le Paris-Soir du 24 octobre 1932 rapportait que, rue de la Glacière, un magasin de jouets affichait sur sa porte cette pancarte : « Ici on remplace les mauvaises têtes » et commentait en écrivant : « Quel dommage que cette chirurgie miraculeuse ne puisse encore s'appliquer qu'aux belles poupées de porcelaine rose ! »

menu-nouveautés sans titre 1

C'est arrivé dans le 13ème

 Paris la nuit - 1903

Paris la nuit

Le Figaro — 31 mai 1903

Depuis quelque temps, le quartier de la Gare (treizième arrondissement) était plongé chaque nuit dans une profonde obscurité. Des malfaiteurs décapitaient les becs de gaz.

Deux d'entre eux ont été surpris rue du Chevaleret par des ouvriers de la maison Popp, qui, dans leur indignation, les ont à moitié assommés. On dû les porter à l'hôpital Cochin.


 L'Escroc des Pauvres - 1903

L'Escroc des Pauvres

Le Petit-Parisien — 28 mai 1903

M. Dion, cordonnier, âgé de soixante-cinq ans, demeurant 5, rue des Cinq-Diamants, ne peut presque plus travailler à cause de sa mauvaise vue aussi avait-il sollicité son inscription au bureau de bienfaisance du treizième arrondissement.

Hier, un individu très correct, portant à la boutonnière le ruban de la médaille militaire, se présentait chez le vieillard au nom de la municipalité; il venait au sujet de la demande, affirma-t-il, un supplément d'enquête étant nécessaire, et il lui réclama certains papiers.

Pendant que M. Dion bouleversait tout chez lui pour trouver les pièces réclamées, le faux inspecteur s'emparait des économies du pauvre vieux, une somme de onze francs représentant le maigre gain de sa semaine.

Ce n'est qu'après son départ que le cordonnier a constaté le vol odieux dont il venait d'être victime. Il a été narrer sa mésaventure à M. Pélatan, commissaire de police, qui fait rechercher le malfaiteur. Celui-ci a déjà fait, de la même façon, de nombreuses dupes dans le treizième arrondissement.


L'EXPLOSION DU 20 OCTOBRE 1915



Liste des blesssés

Le Petit-Parisien — 21 octobre 1915

On n'a pu encore établir le nombre exact des malheureux qui ont trouvé la mort dans cette catastrophe.

À minuit, la préfecture de police a communiqué la liste suivante des blessés :

A la Pitié. — Mlle H. Goix, 22 ans, couturière, 11, passage du Moulinet. Mme Pierre Vinatier, 36 ans, marchande de vin, 181, rue de Tolbiac. Mme veuve Augustine Courtine. 42 ans, journalière, 26. rue des Carrières, à Arcueil. Mlle Gabrielle Sabrot, 32 ans. célibataire, journalière, 37, rue de l'Aude. Mme Clémentine Tailler, 24 ans, journalière, 181 rue de Tolbiac. Mlle Madeleine Poudrou, 19 ans, 4, rue Bobillot. Mlle Denise Foucault, 14 ans. 24, rue Daviel. M. Adrien Trellu, 22 ans, rue de Tolbiac. M. Émile Mistral, 32 ans, marchand de vin, 174. rue de Tolbiac. Mlle Emilienne Mistral. 7 ans, 174, rue de Tolbiac. Mme Marguerite Gaissière, 35 ans, 7, rue Héroi. Mme Marie-Louise Fénin, dite Cros, 27 ans, journalière, 24, rue du Fer-â-Moulin. Mlle Berthe Diri, 13 ans. 6, passage Ricault. M. Henri Houvenaghel, 27 ans, tisseur, 11, rue Bobillot. Mme Annette Lecomte. 36 ans, mouleuse. 16, rue Fermat. Mme Marie Blanchard, 32 ans, lingère, 59, rue Barrault. M. François Chevalier, 48 ans, marchand de vin, 18, rue Guitton-de-Morveaux. M. Charles Foresto, 22 ans, cantonnier, 178, rue du Tolbiac,. M. Georges Arest, 23 ans, journalier, 24, rue Madeleine, à Antony.

Mme Marie Michelin, 37 ans, ménagère, 13, rue des Cinq-Diamants. Mme Léonie Burlet, 19, rue de l'Espérance. Mlle Cécile Mariond, 20 ans, employée de commerce, 191, rue de Tolbiac. M. Pierre Garache, 31 ans, cordonnier, 17, rue de Pouy. Mme Juliette Bombardier, ans, journalière, 6, rue Chereault. Mme Marie Pitre, 32 ans, journalière, 50, avenue des Gobelins. M. Lucien Mijerou, 50 ans, 4, rue de la Butte-aux-Cailles. Mlle Jeanne Gressier, 20 ans, 177, rue de Tolbiac. Mlle Hélène Leroy, 13 ans, rue du Bel-Ecu. Mlle Marie Appel, 13 ans, 41, rue de l'Amiral Mouchez. Mme Desmagères, 55 ans, 116, rue Cardinet. Mlle Desmagères, 21 ans, 18, rue Guitton-de-Morveau. Mme Chevalier, 48, ans, rue Dorée, à Montargis. Trois soldats. Mme Renard. Mme Demarquet. Mme Breslaud, 9, rue de l'École-Polytechnique. Mme Martin, 187 ter, rue de Tolbiac. Mme Evine Martinet, 5, passage Barrault. M. et Mme Joanne et trois enfants, 178, rue de Tolbiac. Mlle Germaine Frestel, 33 rue Vandrezanne. Mme Wacheney, 59, rue Bobillot. Mme Augustine Froussin, 59, rue du Moulin-des-Prés. M. Joseph Mistral, 174, rue de Tolbiac. Mme Moriseau. 177, rue de Tolbiac. Mme Laure Forestier, 178 rue de Tolbiac. Mme Bélanger, 16. rue Guitton-de-Morveau. Mme Chevalier, 48 ans, rue Dorée, salle Cerdy, n°4.

À l'hôpital Cochin. Mme Noilheitas, 53, rue de la Mairie, à gentilly, Mme Villermet, 34, rue du Fer-à-Moulin. Mme veuve Husson, 5, rue Daviel. Mme Lebat, 30, boulevard Blanqui. Mlle Deaudet, 70, rue Bobillot. M. Houades, 94 rue Bobillot.

À l'hôpital de la Croix-Rouge (place des Peupliers). Mme Martine. passage Barrault (décédée dans la soirée). Mlle Davaux, 8 ans, 177 rue de Tolbiac (décédée dans la soirée). Un soldat.


A lire également

Une usine explose

Funèbre défilé à la morgue

On recherche les causes de la catastrophe

sans titre 2

Dans la presse

21 octobre

Le Figaro

Terrible explosion - nombreux morts et blessés

Le Petit-Parisien

Une usine explose

Funèbre défilé à la morgue

On recherche les causes de la catastrophe

Liste des blessés

Le Gaulois

Explosion dans une usine

Le Journal

Une catastrophe rue de Tolbiac


22 octobre

Le Figaro

La catastrophe de la rue de Tolbiac

Le Gaulois

La catastrophe de la rue de Tolbiac

Le Petit-Parisien

L'explosion de la rue de Tolbiac : on a une cinquantaine de morts à déplorer

Dernière heure

Le Journal

L'Explosion de la rue de Tolbiac a fait une centaine de victimes

Le Matin

Effroyable explosion dans une usine à Paris

Le Temps

L'explosion de la rue de Tolbiac

Dernières nouvelles


23 octobre

Le Gaulois

L'explosion de la rue de Tolbiac

Le Journal

Au fil des jours (éditorial)

La Catastrophe de la rue de Tolbiac

Le Petit-Parisien

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


24 octobre

Le Gaulois

Les victimes de la rue de Tolbiac

Le Petit-Parisien

L'explosion de la rue de Tolbiac

Le Journal

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


25 octobre

Le Journal

La Catastrophe de la rue de Tolbiac

Un nouvelle victime

Le Petit-Parisien

La Catastrophe de la rue de Tolbiac

Le Figaro

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


26 octobre

Le Journal

Nouvelle reconnaissance

Le Petit-Parisien

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


27 octobre

Le Journal

L'aide aux victimes

Les suites judiciaires

Le Petit-Parisien

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


28 octobre

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


29 octobre

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


31 octobre

Le Journal

En banlieue

Le Petit-Parisien

La Catastrophe de la rue de Tolbiac


18 novembre

Le Gaulois

Obsèques des victimes inconnues


21 novembre

Le Petit Parisien

Une requête en faveur des victimes de l'explosion


10 décembre

Le Gaulois

Interpellation du Gouvernement à la Chambre des députés

Le Petit-Parisien

L'interpellation de M. Navarre sur l'explosion de la rue de Tolbiac


L'accident du 23 juillet 1915

Le Petit Parisien

Un mort, cinq blessés


sans titre 2

© paris-treizieme.fr pour la transcription du texte